Le contexte

Le système de soins de santé demeure largement défaillant an Haïti, comme le montrent les indicateurs sanitaires du pays. L’accès à des soins de santé de qualité est très limité et les initiatives de santé publique très lacunaires, même si les efforts humanitaires ont temporairement permis de fournir de meilleurs soins de santé à une partie importante de la population affectée par le tremblement de terre. 

Les défis du système de soins de santé en Haïti sont nombreux et incluent notamment : un large sous-financement (à peine 5 % du budget total de l’État haïtien), le manque de professionnels qualifiés, la compétition public-privé, les infrastructures limitées, un support institutionnel réduit et un manque de cohésion au sein des financements internationaux. Ces défis sont liés aux enjeux environnementaux, économiques, sociaux, et politiques plus larges affectant la disponibilité structurelle et l’accès aux soins de santé.

Par ailleurs, le système de soins de santé en Haïti est largement financé par la communauté internationale, puisque plus de 70 % des dépenses de santé sont couvertes par des bailleurs de fonds étrangers. Non seulement cela pose un problème en termes de prévisibilité, de constance et de pérennisation, mais l’ensemble des initiatives qui supportent le développement du système de santé en Haïti demeurent isolées, mal intégrées et ne favorisent pas forcément un support et un développement institutionnels. L’approche programme doit céder la place à une approche renforçant les institutions et les structures du système de soins de santé haïtien vers la mise en place de régimes de soins de santé équitablement accessibles à la population sur toute l’étendue du territoire national.